Résumé complet sur la réduction des charges d’une copropriété

Vivant dans une copropriété, il vous est sûrement déjà arrivé de vous questionner sur le montant des charges à payer. Comment les charges sont-elles calculées ? Comment sont-elles réparties ? Il est également probable que vous soyez étonnés du montant des charges que vous devez payer qui mènent à se questionner sur comment réduire ces charges qui incombent tous les copropriétaires de la copropriété ? Cet article vous aide à répondre à vos questions en traitant la réduction des charges dans tous ses aspects, les raisons de réduire ses charges de copropriété jusqu’à la démarche à suivre afin de mettre en œuvre cette réduction.

Pourquoi réduire les charges de la copropriété ?

De manière évidente, tous les copropriétaires cherchent à réduire leurs charges de copropriété car une réduction des charges est synonyme d’une hausse du pouvoir d’achat pour les ménages. Rationnellement, un copropriétaire accepte logiquement de payer moins cher pour un même service. 

Au sein d’une copropriété, la réduction des charges de copropriété peut également renforcer les liens entre les copropriétaires et le conseil syndical chargé des initiatives de réduction des charges de la copropriété. De même, la réduction des charges dans une copropriété permet aux copropriétaires de payer le juste prix pour les services qui leurs sont nécessaires et favorise la compréhension du montant des charges que chaque copropriétaire doit payer.

Les conséquences d’une réduction des charge de copropriété pour faire des économies

Une réduction des charges de copropriété semble de ce fait un avantage majeur pour chaque copropriétaire. Néanmoins, il est important de faire attention à ne pas confondre la réduction de charges et la réalisation d’économies qui néglige le bon entretien de la copropriété. En effet, réduire les charges de copropriété au détriment de la bonne tenue et du bien être de la copropriété et des copropriétaires n’est pas une solution viable et durable sur le long terme, sachant que cela peut se traduire par des travaux plus récurrents et plus chers. 

Ainsi réduire les charges de la copropriété de manière abusive sans prendre en compte les besoins essentiels de la copropriété, mène de manière certaine à une perte de la valeur immobilière de la copropriété et entraîne des frais supplémentaires quant à la gestion de la copropriété. Une mauvaise prise en charge des équipements de la copropriété affecte sa longévité et son efficacité au cours du temps et peut porter en défaveur d’un vendeur lors de la visite de son bien et de la copropriété par un potentiel acquéreur.

Que faire au préalable pour envisager une réduction des charges de la copropriété

Afin d’envisager une bonne réduction des charges de copropriété, il est nécessaire en amont de faire le point sur l’ensemble des charges de la copropriété et de les regrouper afin d’avoir un point de vue global et d’avoir une idée générale des postes de dépenses les plus importants.

Un immeuble recense de nombreux postes de dépenses car il nécessite un entretien fréquent et régulier. De plus, pour un même équipement il est possible d’avoir plusieurs contrats différents avec plusieurs sociétés différentes. C’est le cas des ascenseurs par exemple, dans une copropriété deux ascenseurs peuvent avoir des contrats différents et des modalités différentes selon la taille, la charge, le nombre de niveaux etc.

A travers l’analyse des contrats et des charges de la copropriété, il est possible de faire face à des anomalies contractuelles ou des irrégularités en raison de l’ancienneté des contrats qui ne correspondent plus à la situation actuelle car le marché peut être très divergent. De même, il est possible que vous vous rendiez compte que vous continuiez à payer pour des prestations qui ne sont plus réalisées au sein de la copropriété.

Pour faire toutes ces réalisations, il est nécessaire de faire une demande à votre syndic afin de récupérer l’ensemble des contrats liés aux charges de la copropriété (ou bien de vous rendre sur votre espace extranet, où doivent se trouver tous les contrats liés à la copropriété). Le contrat est le document essentiel qui peut vous aider à prendre conscience d’un respect ou non des engagements contractuels de la société envers la copropriété.

Si des soucis sont détectés, il faut en faire part au syndic, au conseil syndical et aux autres copropriétaires afin d’en conclure une potentielle modification de contrat ou un changement de prestataire. Il sera alors possible de le mettre en avant lors de  la prochaine assemblée générale des copropriétaires. 

Réduire les charges de la copropriété : quels sont les postes de dépenses sur lesquels des économies peuvent être faites ? 

Depuis plusieurs années, la montée des prix et des charges de copropriété affecte de plus en plus le budget des copropriétaires. Cette augmentation des prix peut être due par la hausse des prix de l’énergie et de l’électricité. C’est pourquoi, il est devenu essentiel pour une copropriété d’envisager une réduction des charges afin de ne pas laisser les charges de la copropriété exploser au fil du temps qu’elles aient un impact significatif sur le pouvoir d’achat des copropriétaires. 

Voici plusieurs manières afin de réduire les charges de copropriété.

Pour faire face à cette montée des prix, il est tout d’abord possible d’agir à l’échelle des copropriétaires. Cela passe essentiellement par un comportement respectueux et responsable au niveau environnemental et au niveau économique. En effet, faire des économies sur des postes tels que le chauffage et l’eau réduit les charges pour tous les copropriétaires si la copropriété dispose d’un chauffage collectif ou des compteurs d’eau collectifs. De la même manière que la consommation d’électricité qui doit être économe, adopter un comportement écologique et ne pas profiter que les charges soient répartis à tous les copropriétaires pour en consommer davantage.

Par ailleurs, ces mesures peuvent être prises en compte en favorisant le développement de compteurs d’eau individuels par exemple. Avec des compteurs individuels, le paiement des charges liées à la consommation d’eau sera plus juste. Chaque copropriétaire paiera ce qu’il a consommé ce qui incitera les copropriétaires à faire attention à sa consommation.  

Pour ce qui est du chauffage, une idée fréquente pour réduire les charges récurrentes serait de baisser la température du chauffage pour réduire la consommation. Néanmoins, ce n’est pas l’unique solution. Il est également possible de favoriser l’isolation thermique dans une copropriété. Avec des dispositifs comme le triple-vitrage, ou bien le calorifugeage il est possible de mieux retenir et conduire la chaleur et donc de réduire la consommation de chauffage au sein de la copropriété. 

Par ailleurs, il existe d’autres domaines dans lesquels il est réalisable de réduire les charges. On retrouve notamment le ménage des parties communes de la copropriété, en lien avec tous les frais de gardiennage et de conciergerie, mais également la maintenance des équipements communs d’une copropriété. Il y a également les frais liés aux jardins et aux espaces verts d’une copropriété avec les différentes règles stipulées dans le règlement de copropriété sur lesquelles les charges se basent pour être répartie de manière équitable envers tous les copropriétaires. Tout comme l’eau ou le chauffage, ces postes de charges sont soumis à de nombreux contrats dont il est souvent possible de revoir les montants.

L’électricité étant un des postes de dépenses ayant le plus fortement augmenté au cours des dernières années, il représente également un poste sur lequel il est pensable de faire de grandes économies à travers une limitation de la consommation d’énergie. En effet, il est possible dans les espaces communs de la copropriété de mettre en place des capteurs et des détecteurs de mouvement permettant d’activer la lumière seulement en présence d’un individu. En plus de cela, l’énergie peut être obtenue à un meilleur prix afin de faire des économies sur sa consommation en tant que telle. Enfin, une copropriété peut se charger de changer les lumières et les ampoules dans les espaces communs pour utiliser des leds par exemple qui seront moins énergivores que des lampes traditionnelles.

L’entretien de l’ascenseur est également un poste de dépense conséquent dans la vie en copropriété pour ceux qui en possède. Au même titre que le ménage et l’entretien des espaces verts, les frais de maintenance augmentent au fil des années sans pour autant que les prestations ne changent. 

Comme pour tous les postes de dépense, il est important d’avoir plusieurs devis à disposition pour chaque poste de dépenses afin de pouvoir mettre en concurrence les différents candidats. De plus, repenser tout l’entretien de la copropriété permet une réduction conséquente des charges de la copropriété puisque l’on va optimiser les prestations selon les réels besoins de l’immeuble.

En effet, réduire les coûts repose en grande partie sur la vérification des prestations de la copropriété qui mène à une adaptation des frais d’entretien et de gestion selon les réels besoins de l’immeuble. Ainsi, vérifier si tous les postes de dépenses ont lieu d’être et sont réellement nécessaires au sein de la copropriété, peut permettre de réaliser de grandes économies.

Par ailleurs, d’autres moyens plus techniques sont disponibles pour réduire les charges de copropriété comme le fait de limiter la durée du mandat du syndic en place. En effet, un syndic peut être présent entre 1 an et 3 ans. Un an est suffisant pour déterminer si le syndic en place gère bien les dépenses de la copropriété et s’il optimise la gestion financière de celle-ci. Ainsi, si des soucis apparaissent quant à des défauts de paiement des fournisseurs, des problèmes de communication ou encore des périodes d’absence de réponses, il est possible de changer rapidement de syndic.

En outre, opter pour des contrats d’un an est avantageux pour une copropriété puisque cela permet d’une part de le pousser le syndic à s’auto challenger pour qu’il garde son contrat de syndic chaque année et d’autre part laisser une plus grande liberté au syndicat des copropriétaire quant au choix du syndic à chaque assemblée.

De plus, en continuant sur des petits détails, il est important de faire attention lors de la tenue d’assemblée générale de ne pas se faire facturer des coûts de location de chaises ou de salle s’ils sont déjà prévus dans les charges courantes. De même que la date et l’heure de la tenue des assemblées générales peuvent être importantes. En effet, certains syndics professionnels peuvent facturer en plus la tenue d’assemblées générales après 18 heures. Cette facture peut s’élever jusqu’à 100 % des honoraires par heure. Cela représente des petits détails auxquels il est nécessaire de faire attention afin de limiter les coûts supplémentaires pour des raisons que l’on peut éviter. 

Pour ce qui est des travaux et rénovations, il est peut parfois être conseillé de réaliser les travaux et rénovations en même temps avec d’autres copropriétés afin de bénéficier d’une réduction des coûts liés à un contrat plus conséquent. En effet, avec une multiplicité de travaux et rénovations à réaliser de manière simultané et donc avec une demande plus grande, cela permet d’avoir un pouvoir de négociation plus élevé que si les travaux et rénovations étaient effectués séparément.

Avec une collaboration entre des copropriétés proches, la demande est plus grande et permet d’avoir un pouvoir de négociation plus grand que si les copropriétés allaient acheter de manière séparée. S’ajoute à cela la nécessité de multiplier les devis lors de gros travaux afin de pouvoir les comparer et de les mettre en concurrence avec ceux proposés par le syndic afin de négocier de meilleur tarif. En effet, le syndic recevant des honoraires sur le montant de la facture, il peut parfois être amené à présenter des devis élevés sans les mettre en concurrence par eux même. 

Au cours de la vie des copropriétés, la plupart seront amenées à devoir effectuer de lourds travaux de rénovation ou de transition énergétique. Néanmoins, il est possible que des copropriétés renoncent à ces projets en raison des coûts élevés. C’est pourquoi, l’existence d’aides nationales sous forme de prime permet aux copropriétés de financer ces rénovations. On retrouve par exemple “Ma Prime Rénov’” qui est un dispositif financé par le gouvernement ayant pour objectif d’inciter les ménages à faire des rénovations écologiques dans l’objectif d’atteindre la neutralité carbone. Elle représente 25% des coûts de travaux et est limitée à 6250 € par logement.

Aide à la réalisation des démarches de réduction des charges de copropriété 

Les procédures de réduction des charges de copropriété peuvent être nombreuses comme vu précédemment en raison de la multiplicité des contrats et des postes de dépenses courantes dans la copropriété. Afin d’optimiser au mieux les coûts et de réduire les charges de la copropriété, il est possible de contacter des services extérieurs se chargeant des processus nécessaires et bénéfiques pour la copropriété. En effet, 123syndic est une société qui accompagne les copropriétés afin qu’ils puissent d’une manière efficace réduire les charges globales et récurrentes liées à différents postes de dépenses tout en les optimisant. 

Ayant l’habitude de travailler avec des copropriétés, 123syndic offre une expertise concrète basée sur son expérience et se charge de trouver l’offre correspondante à la demande de chaque copropriété. A partir de la renégociation de contrat et la recherche de partenaires viable, 123syndic vous permet de réduire vos charges sur le long terme. De plus, à travers un accompagnement et des conseils variés sur la gestion de la copropriété, elle contribue à améliorer votre qualité de vie sur différents thèmes. 

Revoir les contrats récurrents liés aux charges de la copropriété constitue l’un des rôles de 123syndic. La société, à travers son expertise du marché, connait les prix réels de chaque prestation, prévenant ainsi d’une potentielle asymétrie d’information et peut vous associer avec des partenaires compétitifs ouvrant sur des prix concurrentiels.  
En outre, afin de favoriser l’accomplissement et l’exécution des démarches nécessaires, se reposer sur un expert dans le domaine peut accélérer les mises en concurrence, et la recherche de candidats idéals et adaptés à la copropriété. De plus, certains copropriétaires peuvent plus facilement se fier à un spécialiste expérimenté et sont plus favorable à des mouvements transitifs afin de réduire les charges de la copropriété.  Cela se traduit également par un gain de temps sur la réalisation des dossiers et la constitution de devis et de contrats permettant de lever le frein du manque de temps du conseil syndical ou des copropriétaires. Enfin, 123syndic, à travers la réalisation des procédures et des démarches en question, vous aide à réduire les charges de copropriété durablement et en adéquation avec votre copropriété.

Prenons contact

Notre équipe vous répondra dans les plus brefs délais.







    Votre besoin :